Réduction de l'empreinte écologique

Au Japon et dans le monde entier, Sony a lancé des initiatives respectueuses de l'environnement qui ciblent à la fois la performance de nos produits et leurs nombreuses techniques de production.

Des usines respectueuses de l'environnement

Sony cherche à réduire son empreinte environnementale, en commençant par les usines où sont fabriqués nos produits. Ainsi, la fabrication des capteurs d'image CMOS nécessite une climatisation permanente de salles stériles, c'est pourquoi nous avons pris des mesures permettant d'améliorer l'efficacité écoénergétique de ces salles sans affecter la qualité de ces produits d'une haute technicité.

Capteurs d'image CMOS fabriqués en salle stérile écoénergétique

Capteurs d'image CMOS fabriqués en salle stérile écoénergétique

Optimisation de l'alimentation des salles stériles de fabrication

Les capteurs d'image CMOS sont les yeux électroniques des smartphones et appareils photo numériques. Chaque Xperia™ et d'innombrables appareils (appareils photo, voitures, etc.) en sont équipés. Ces semi-conducteurs doivent être fabriqués en salle stérile à température et humidité constantes, ce qui consomme énormément d'énergie.

Tout le monde participe à la protection de l'environnement

Nous encourageons les employés à proposer des solutions innovantes

Afin de maintenir des conditions optimales en salle stérile pour le traitement des semi-conducteurs, il est indispensable d'exploiter au maximum l'expérience et le savoir-faire internes pour réduire au minimum l'impact environnemental sans affecter les normes requises afin d'assurer la qualité des produits et répondre aux fortes demandes de production.

Tout le monde participe à la protection de l'environnement

Cas n° 1 : usine de Nagasaki

Utilisation de la chaleur perdue

En faire toujours plus avec l'énergie à notre disposition

Recyclage de la chaleur en excès pour réduire la consommation d'énergie totale

Nous avons reconfiguré le système de climatisation du centre technologique de Nagasaki afin de réduire sa consommation d'énergie. Le processus de fabrication de semi-conducteurs exige l'utilisation de salles stériles maintenues à température et humidité constantes. Pour cela, l'air capté à l'extérieur est chauffé ou refroidi, selon les cas.

L'énergie nécessaire au réchauffement de l'air provenait autrefois de la consommation de carburant fossile. En recyclant la chaleur dégagée par les machines de l'usine, nous avons multiplié par 2,1 notre efficacité écoénergétique.

[1] Flux d'air de l'usine de climatisation [2] Equipement de refroidissement [3] Chaudière [4] Usine de fabrication de semi-conducteurs

Avant

Dans le système précédent, une chaudière injectait de l'air chaud dans l'air frais pour contrôler avec précision la température de la salle stérile. Les machines de la salle stérile étaient refroidies par de l'air frais qui était ensuite expulsé vers l'extérieur sous forme de chaleur perdue. Nous ne faisions aucun usage productif de l'énergie thermique des machines.

Après

Dans le nouveau système, la chaleur dégagée par les machines de la salle stérile remplace la vapeur de la chaudière pour contrôler la température. La chaleur perdue est ainsi recyclée pour améliorer la productivité de l'usine et réduire à la fois la consommation de carburant fossile et les émissions de CO2.

Optimisation écoénergétique et réduction des émissions de CO2

[1] par an

Optimisation énergétique et réduction des émissions de CO2

Le nouveau système offre deux avantages environnementaux majeurs : il améliore l'efficacité écoénergétique globale en réutilisant la chaleur perdue et réduit nos émissions de CO2 en limitant la consommation de carburant fossile. Ainsi, nos émissions de CO2 sont passées de 9 300 tonnes à 4 400 tonnes environ : une baisse de 52 %.

Des mesures d'économie d'énergie indépendantes

Shinnosuke Baba

Sony Semiconductor Manufacturing Corporation
Facility Div.

Shinnosuke Baba

Le centre technologique de Nagasaki fabrique surtout des capteurs d'image CMOS semi-conducteurs pour les appareils photo des smartphones. Afin de proposer des produits de haute qualité à nos clients partout dans le monde, la Facility Division cherche en permanence à optimiser et à stabiliser toute l'infrastructure de production.

Nous nous sommes posés la question : « quelle quantité de chaleur perdue par nos usines pouvons-nous réutiliser ? » Notre nouveau système capte et réutilise une part importante de la chaleur perdue par notre équipement de production et nos installations. Grâce à notre expérience et à l’analyse des données, nous avons créé un système de contrôle de l’équilibre thermique pour mettre en œuvre des mesures d’économie d’énergie qui n’affectent pas la production. Notre objectif est de faire toujours mieux en toute sérénité.

Cas n°2 : SDT Thaïlande

Réduction créative de la climatisation

Une climatisation plus intelligente et mieux ciblée

Sony Device Technology (Thaïlande) Co., Ltd. (SDT) assemble et distribue des semi-conducteurs. En réorganisant les flux d'air avec sa « climatisation partielle » et en élevant la température de son eau réfrigérée, SDT a réussi à réduire considérablement la consommation d'énergie de ses salles stériles.

[1] Usine de climatisation [2] Air refroidi [3] Air chauffé [4] Usine de fabrication

Avant

De puissants ventilateurs injectent de l'air frais par le plafond afin de refroidir la salle et les machines, tandis que la chaleur dégagée est aspirée par des bouches d'aération au sol.

Après

Le nouveau système utilise la convection naturelle : l'air frais entre dans la pièce au niveau du sol, là où se trouvent les machines dégageant de la chaleur ; l'air chaud monte au plafond pour y être recyclé emportant avec lui la pousière.

Bon pour l'efficacité écoénergétique, bon pour Sony

Optimisation des flux d'air pour une efficacité améliorée

Nos émissions de CO2 sont passées de 4 000 tonnes à 1 300 tonnes environ : une diminution de 67 %. De nouvelles unités HVAC assurent un meilleur contrôle de la ventilation en orientant l'air sur les machines de production. Le nouveau système permet de faire monter les poussières indésirables vers le plafond, loin des zones de production.

Bon pour l'efficacité écoénergétique, bon pour Sony

[1] par an

Hirotoshi Kikuchi

Simulation d'un équilibre énergie-performance idéal

Hirotoshi Kikuchi

Sony Technology (Thaïlande) Co., Ltd
CWS-Asie Pacifique

La gestion de l’énergie au sein de l’usine est une recherche constante de nouveaux moyens de réduire la consommation d’énergie et l’impact sur l’environnement sans affecter la qualité de fabrication. Avant de mettre en place notre système de climatisation par convection naturelle, nous avons procédé à de nombreuses simulations et à des analyses de données. Ce système étant très différent des systèmes de climatisation conventionnels, nous avons par ailleurs collaboré avec les employés de l’usine pour vérifier l’absence d’effet négatif sur leur lieu de travail.

Ce système a également été installé dans notre usine d’assemblage Xperia™ en Thaïlande (Sony Technology (Thaïlande) Co., Ltd). Plusieurs autres usines asiatiques doivent prochainement renouveler leur équipement et nous espérons profiter de cette occasion pour mettre en œuvre nos mesures d’économie d’énergie dans ces installations. Notre objectif est de toujours optimiser notre consommation d’énergie afin d’augmenter la quantité de produits Sony fabriqués par des usines respectueuses de l’environnement.

PRODUITS CONNEXES

Téléphones portables, tablettes et appareils intelligents

Téléphones portables, accessoires et appareils intelligents

En savoir plus sur la technologie Sony

Projecteurs pour la nouvelle génération

Projecteurs pour la nouvelle génération

Innovations pour fournir de l'électricité à tous

Innovations pour fournir de l'électricité à tous

Une pile de bonnes idées

Une pile de bonnes idées